Finalement ! Lancement des banques islamiques au Maroc.

0
86

La finance conforme à la charia a fait ses débuts au Maroc depuis janvier dernier quand  le gouvernement marocain a finalement approuvé les produits et services islamiques dans le secteur bancaire

Cinq banques au Maroc ont obtenu l’autorisation de la banque centrale d’offrir des services et des produits bancaires islamiques

Ce mercredi 27 Juillet 2017 marque le lancement effectif des activités de ces banques « halal » après plusieurs mois d’attente. En effet, le conseil supérieur des oulémas a donné son aval en début de semaine à Bank Al-Maghrib qui a transmis à son tour son OK.

Pour le moment, les opérations concernée sont des opérations basqiques tel que l’ouverture des comptes et services y afférents, les produits mourabaha pour les crédits immobilier et automobile.

Les principales caractéristiques de la banque islamique incluent une interdiction d’intérêt, un accent sur les normes éthiques qui englobent les valeurs morales et sociales et le principe général de l’équité lors de la gestion de la responsabilité et du risque commercial. La popularité du système dans de nombreux pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient provient de la nature moins spéculative de ses produits.

Au cours des dernières décennies, le secteur bancaire islamique a connu une croissance soutenue qui a entraîné une taille d’actif totale supérieure à 2 millions de dollars. La finance islamique est opérationnelle dans plus de 75 pays à travers le monde, et sa performance robuste a attiré une large gamme de grandes institutions financières multinationales.

À l’heure actuelle, le marché financier marocain manque de liquidité et d’investissement étranger. L’introduction de la banque islamique devrait donc contribuer à accroître l’inclusion financière, la stabilité des investissements et accélérer le développement économique de la nation. On a également prédit qu’il y aurait une augmentation de l’utilisation des paiements sans contact et des cartes de crédit conformes à la charia.

Laisser un commentaire